Athabasca UniversityLois Hole Campus Alberta Digital Library


Jean de La Fontaine

Jean de la Fontaine

 

Biographie  de Jean de La Fontaine (1621 - 1695)

La Fontaine est né en Champagne, tout près de Paris. Il vient d’une famille bourgeoise provinciale. Il apprend le grec et le latin et se lance ensuite dans des études de droit et devient avocat; il se joint aussi à un groupe d’amis littéraires.

A l’âge de 26 ans il se marie, devient aussi « maître des Eaux et Forêts » et voyage à Paris et à Sceaux. Comme magistrat, il doit juger des paysans qui ont soit volé du bois ou laissé paître leur bétail dans la forêt.  Il connaît ainsi la vie des campagnards; et en même temps, il observe les animaux et la nature.

En 1656, La Fontaine commence ses débuts comme poète.  En 1668, il publie  le premier recueil de Fables. En 1678, suite à la publication de son deuxième recueil de Fables son talent commence à être reconnu: il est élu à l’Académie française en 1683. Il meurt le 13 avril 1695 à l’age de soixante-quatorze ans. Il est enterré le 14 avril au cimetière des Saints-innocents.

La Fontaine est surtout connu pour ses fables, des courts récits qui ont pour but de faire une leçon de morale. La fable se sert souvent d’animaux,  de dialogues vifs, et même de scènes comiques pour illustrer cette  morale qui se situe souvent à la fin de la fable ou  parfois placée au début du texte. Dans son premier recueil La Fontaine avoue ceci « Je me sers d’animaux pour instruire les hommes ». La Fontaine s’inspire des fabulistes de l’antiquité tels qu’Ésope, Phèdre et  Pilpay.

La Laitiere et le Pot au Lait

La laitière et le pot au lait

Dans cette fable La Fontaine met en scène la vie rustique des campagnards.  Il peint  la silhouette d’une jeune fermière, Perrette, qui se  hâte d’arriver en ville, le lieu où l’on traite les affaires. C’est une jeune femme active et entreprenante; elle est au courant des prix et des conditions de l’élevage.  Elle évoque avec joie la vie à la ferme.  Elle ne rêve pas de toilette mais de volailles et de bétails.  L’on constate aussi que son mari peut bien la battre quand l’envie lui prend de le faire. Derrière cette vie campagnarde, nous retrouvons le fond de la nature humaine. Qui que nous soyons, nous avons tous tendance à rêver de temps en temps. Dans cette fable La Fontaine nous livre aussi ses propres penchants et ses propres faiblesses. Cette fable est relativement brève; elle met en scène la rêverie du personnage principal : Perrette. Nous remarquons aussi l’ironie de la narration.

Le Loup et l’Agneau

Le Loup et l’Agneau

La Fontaine a dit « Je me sers d’animaux pour instruire les hommes » et c’est ce qu’il fait dans la fable Le Loup et l’Agneau.  Nous avons ici deux personnages  différents: un loup et un agneau. L’auteur élabore le conflit entre ces deux personnages, l’un fort (le loup) et l’autre faible (l’agneau); nous constatons l’affirmation extrêmement cynique et ironique du narrateur lorsqu’il affirme que « La raison du plus fort est toujours la meilleure » (vers 1). À travers cette fable La Fontaine dénonce le pouvoir et la justice sous Louis XIV; il élabore sa philosophie de la vie : la raison et la justice ne peuvent rien faire contre la force du plus fort.


Library Services - Last Updated March 25, 2013, 13:46:31 MST/MDT